LE POINT SUR L’AUTOPRODUCTION ET LES ENERGIES RENOUVELABLES

L’évolution n’épargne aucun domaine. Le monde s’adapte suivant la situation affrontée. La production des énergies renouvelables est en pleine expansion. Faisons un tour sur l’autoproduction et les énergies renouvelables. En France comme dans tout le monde entier, la liste d’autoproducteur d’énergie ne cesse de s’allonger.

De quoi parle-t-on ?

L’autoproduction se définit comme la création de son propre site pour être autonome en matière d’électricité. Elle se limite pour son propre endroit d’installation. La consommation est destinée pour l’entité propriétaire seulement.
Les énergies renouvelables sont fournies par la nature elle-même. Elles sont inépuisables. Le soleil, le vent, la chaleur de la planète, les chutes d’eau et les différents végétaux sont les principales sources primaires qui contribuent à la production des énergies renouvelables.

Pourquoi opter pour l’autoproduction d’électricité ?

Depuis peu de temps, on assiste petit à petit à l’épuisement des énergies sous forme de fossiles. L’épuisement, notamment du pétrole est estimé dans les 40 ans à venir. Le coût de l’électricité fourni par la production à base de pétrole est récemment élevé. Un baril de pétrole coûte plus cher qu’au départ. Ces deux majeures causes poussent l’Homme à se tourner vers la production de son propre électricité d’où l’autoproduction. Cette dernière diminue les frais d’électricité et augmente par ailleurs sa production.

Pourquoi se tourner vers l’énergie renouvelable ?

L’énergie renouvelable constitue une grande source d’énergie inépuisable. La génération future ne risque aucune pénurie. Tant que la nature et le soleil fournissent ses biens gratuits, elle sera aussi accessible qu’économique. Contrairement, à l’énergie sous forme de fossile, l’énergie renouvelable est sans risque ni pour l’environnement ni pour l’Homme. Elle n’émet aucun gaz à effet de serre ni de déchets solides toxiques. C’est une énergie propre. Vue son accessibilité, sa production est rentable, continue et efficace.

L’autoproduction et les énergies renouvelables en grosso modo :

Il s’agit d’une solution fiable pour mettre fin à la pollution de la Terre. L’autoproduction nécessite un important budget et un savoir-faire mais au final, elle se voit plus rentable économiquement. On doit encore vulgariser son fonctionnement et sensibiliser les autres au recours aux énergies renouvelables. Ces dernières offrent un nouvel avenir.
Les éoliens et les plaques solaires sont les plus connus pour la production d’électricité, actuellement.
Pourquoi ne serez- vous pas au rang des conservateurs de la planète pour adopter les énergies renouvelables par la suite ?

toile de verre

La toile de verre

Lorsque l’on est amené à rénover une ancienne bâtisse on est parfois confronté à des murs et des plafonds dans un état assez peu reluisant, qui nécessiteraient d’être refait à neuf ou tout au moins leur surface.

Difficile de peindre ou de poser du papier peint sur un mur en triste état, qui présente de nombreuses irrégularités, trous, fissures, etc….

Reste alors les solutions soit de faire un nouvel enduit total sur ces murs, soit de cacher le tout en posant un enduit de décoration style crépi, ou alors on peut envisager de poser du placo pour récupérer des murs impeccables.

Avez-vous pensé à la toile de verre ?

La toile de verre un revêtement auquel on pense assez peu, et pourtant il est capable de redonner un tout nouveau look à vos murs, les faisant passer pour neufs.

La toile de verre se vend en rouleau, est composée d’un tissage de fibre de verre étirée, un matériau solide, qui résiste à l’humidité et permet de cacher toutes les petites imperfections du mur. Un matériau idéal pour les pièces qui ont la fâcheuse manie d’être humides, la fibre de verre ne craint pas l’eau et en plus elle laisse le mur respirer.

Directement collée sur le mur, la toile de verre va en renforcer la surface, tout en l’embellissant, car la fibre de verre peut être tissée en de très nombreux motifs.

La plupart du temps la toile de verre est vendu blanche ou blanc cassé, il ne vous restera plus qu’à la mettre en couleur comme vous le souhaitez, mais en utilisant impérativement une peinture acrylique, faute de quoi votre peinture n’accrochera pas.

Si lorsque l’on pense toile de verre on pense motif chevron qui est effectivement le classique sachez qu’il existe de la toile de verre spéciale, qui donnera un rendu totalement lisse à vos murs.

Vite posée, d’un coût intéressant, entre 1 et 2 € maximum le mètre carré, résistante, la toile de verre est une option intéressante qui permet de gagner, du temps, de l’argent, et d’obtenir très vite des murs comme neufs, bref le matériau idéal pour de la rénovation.

panneauphotovoltaique

L’énergie solaire est elle un bon plan

L’ensemble des charges et des factures des foyers ne cessent de croître pour atteindre parfois des montants que l’on pourrait considérer comme exorbitants, et malheureusement la facture d’énergie n’est pas en reste puisque elle aussi ne cesse d’augmenter.

Les solutions pour faire baisser cette facture ne sont pas très nombreuses, vous pouvez essayer de vivre comme au moyen âge, en vous éclairant à la chandelle, en coupant le frigo et en conservant tout dans le gros sel…rien de bien jouissif, reste alors la solution d’un apport d’énergie complémentaire, l’énergie solaire.

Les panneaux solaires

L’énergie solaire tout le monde en parle, et certes c’est une énergie renouvelable et propre mais les panneaux solaires sont ils adaptés à l’habitat de chacun.

En fait il existe trois types de panneaux solaires, les panneaux photovoltaïques, les panneaux thermiques et enfin les panneaux solaires mixtes photovoltaïques et thermiques.

Les panneaux thermiques vont produire de la chaleur, une chaleur qui pourra être utilisée pour le chauffage de la maison ou pour la production d’eau chaude.

Les panneaux photovoltaïques eux par contre produire de l’électricité, qui pourra alimenter l’ensemble de votre demeure, et si vous en produisez plus que vous n’en avez besoin, il vous sera même possible de la revendre.

Les panneaux mixtes assurent les deux fonctions c’est-à-dire production d’eau chaude et d’électricité.
Si l’installation de panneaux thermique peut se faire un peu partout même dans une région plutôt fraiche, grise et sur tous les types de toit en revanche les panneaux photovoltaïques, eux doivent bénéficier d’un minimum d’ensoleillement pour être rentables
.
En résumé les anneaux solaires thermiques sont une excellente façon de diminuer sa facture d’énergie, notamment pour la production d’eau chaude, voir éventuellement le chauffage de la maison si vous utilisez un chauffage central par exemple.

C’est un investissement qui s’avère rentable, reste raisonnable, il peut d’ailleurs faire l’objet d’aides et de subventions de la part de l’état, et il s’amortira relativement rapidement.
Pour les panneaux photovoltaïques, pour que ce soit rentable il faut ici bénéficier d’un minimum d’ensoleillement et cette technologie sera un peu plus réservée aux habitants du sud de la France qu’à ceux du nord.

Baignoire et équipements électriques : Comment faire attention ?

Baignoire et équipements électrique sont certainement 2 matériels bien différents qu’il faut tenir écartés si vous ne voulez pas risquer des accidents électriques. En effet, le contact d’un appareil électrique avec l’eau de la baignoire pourra provoquer une regrettable électrocution qu’il faut absolument éviter.
En France, il existe une norme de sécurité qu’il faut obligatoirement respecter qui est la norme NF C 15-100 qui prône la distance qu’il faut établir entre la baignoire et les équipements électriques existants chez vous.

 

Les différents niveaux de sécurité
Pour respecter cette norme, il convient tout simplement de connaître et d’appliquer les règles concernant les volumes de sécurité. Grâce à cela, vous pourrez également connaître les différents appareils électriques que vous pourrez installer près de votre baignoire. On appelle le dispositif avec lequel on peut vérifier cette distance « des volumes ». On distingue ainsi 4 volumes.

Le volume 0 est celui qui évalue la distance qu’il faut utiliser pour un appareil installé à l’intérieur de la baignoire.

Le volume 1 correspond à son tour aux appareils installés à environ 2m25 à partir du fond de la baignoire ou à 60 cm du rebord de la baignoire. L’installation d’un luminaire de moins de 12V est par exemple adaptée à cela.

Avec le volume 2, on peut installer un appareil à 2m25 toujours à partir du fond de la baignoire mais à environ 1m20 du rebord. Le ballon d’eau chaude s’installe le plus souvent dans le volume 2.

Le volume 3, c’est plus pour les interrupteurs qui doivent être installés au moins à 3m au-dessus du sol ou bien 2m40 à partir du rebord de la baignoire. Certains luminaires peuvent également être posés dans les volumes 3 ou 2. Il revient à votre électricien de déterminer cela. D’ailleurs, il est toujours recommandé de faire appel à un spécialiste de l’électricité pour toute installation électrique. Le chauffe-eau, le lave-vaisselle ainsi que le sèche-linge doivent également être placés dans le volume 3 et plus.
En cas de doute, demandez à votre électricien. Respecter cette norme vous protègera de tout risque d’électrocution. Le rôle de l’électricien est d’ailleurs primordial par rapport à votre sécurité. Non seulement, il vous installera tout mais en plus de cela, il devra vous prodiguer des conseils pour que vous puissiez mieux utiliser vos équipements électriques ou appareils électroménagers. L’utilisation d’un appareil électrique reste toujours dangereuse sous la douche ou dans la salle de bain même si celui-ci n’est pas installé. Faites attention si vous avez tendance à utiliser un brushing ou un sèche-cheveux dans votre salle de bain.

carrelage

La pose du carrelage

Lorsque l’on rénove ou fait construire sa maison il est un passage quasi obligé c’est la pose de carrelage qui pourra être parfois remplacée par la pose d’un parquet.

La grande question que peut se poser un bricoleur moyen concernera la facilité de mise en place et le temps que cela va demander. Est-ce faisable rapidement, est-ce accessible à un bricoleur débutant, et est-ce vraiment intéressant de le faire par soi même.

A toutes ces questions la réponse est oui, mais attention, si cela ne demande pas la plupart du temps d’être un expert, l’expérience dans ce domaine est de première importance.

La pose du carrelage classique

Ici on va poser du carrelage de la façon la plus normale, c’est-à-dire avec de la colle à carrelage. Si votre sol (le support) est bien horizontal et ne présente aucun défaut, la pose ne comportera aucun problème.

Dans le cas contraire il faudra effectuer ce que l’on appelle un ragréage, c’est-à-dire que l’on va couler une fine couche d’enduit qui permettra de récupérer les imperfections et les trous dans le support et de lui redonner un niveau parfait.

Puis viendra alors la pose en soi, il faudra enduire de colle, puis poser les carreaux pleins et ensuite faire toutes les découpes. Pour cette dernière opération il est conseillé d’acheter une machine à couper le carrelage plutôt qu’une meuleuse c’est plus simple pour un débutant.

La pose du carrelage clipsable

Tout comme il existe du parquet clipsable il existe désormais du carrelage qui se clipse au lieu de se coller. L’avantage est évident cela va nettement plus vite à poser et c’est nettement plus facile.

Toutefois cela réclame là aussi que le support soi bien sain, sans irrégularités et qu’il soit bien plan.
Un carrelage clipsé permettra d’en changer assez facilement, il suffira juste de déclipser les carreaux.

Un avantage qui peut être intéressant si on a l’intention de changer souvent de design dans son habitation, mais le prix reste un frein majeur, car le carrelage qui se clipse est nettement plus cher et d’autre part la gamme proposée est pour l’instant assez réduite dans les coloris et le style .

Les aides à la rénovation

aides pour la renovationVous venez d’acheter cette bâtisse dont vous rêviez depuis toujours ou ce petit mas de Provence qui vous faisait tant envie, oui mais voilà il nécessite quelques travaux de rénovation…

La bonne nouvelle c’est que quelque soit le type de travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez faire sachez qu’il existe des aides de l’état sous différentes formes et que ces aides peuvent parfois être cumulées selon vos revenus.

Continue reading